*** Le blog de Yamaniya ***

Bonjour à tous,

 

L’objectif de notre blog est de vous donner le plus de précisions possibles sur les produits naturels YAMANIYA, de partager avec vous mes recettes et astuces soins, beautés, santé et bien-être.

Mais aussi nous découvrirons ensembles la beauté des paysages et de la nature du Yémen et d’Ailleurs, sans oublier également pleins de recettes culinaires de part le monde.

 

Bonne découverte … !

Arabesque

Le Gingembre

Connu depuis toujours pour ses propriétés aphrodisiaques, le gingembre est également indiqué pour facilité la digestion. Originaire d’Inde ou de Chine, le gingembre se retrouve chez nous sous forme de gros rhizome, variant du jaune au brun. Son goût rappelle à la fois celui du poivre et du citron.

                                                                    Gingembre

Les principes actifs qu’il renferme apaisent les problèmes d’estomac. En effet, ils équilibrent entre autre la production de bile et dissipent les ballonnements. Ils calment les nausées

Le gingembre prévient également le mal des transports et le mal de mer.

En décoction il aide à l’évacuation des sécrétions bronchiques.

Comme toutes les épices, il ne faut pas en abuser, il peut irriter l’estomac et provoquer des troubles urinaires.

C’est le gingérol, l’un des principes actifs du gingembre qui lui confère sons goût particulier ainsi qu’une grande partie de ses propriétés. Non seulement cette épice est un anti-inflammatoire et antioxydant puissant, mais le gingembre aurait des effets anti cancer, déjà démontrés in vitro (en laboratoire).

En séchant le gingembre gagne en pouvoir thérapeutique puisque le gingérol se transforme en shoagol, substance qui serait efficace contre la maladie d’Alzheimer. Les études en sont toujours au stade du laboratoire sur les animaux.

Gingembre

 

 

*** L'Ail ***

 

Si on le connaît pour assaisonner plats et sauces, l’ail (Bulbus allii sativi) est aussi renommé pour ses vertus médicinales.

Les travaux scientifiques sur l’ail confirment les propriétés étonnantes de ce bulbe.

L'ail contient une huile essentielle et de l'Alliine (un composé soufré) qui se décompose sous l’effet de l’air en Allicine. Il contient également une forte proportion d’iode, des saponines, minéraux et oligo-éléments.

C’est sûrement la synergie de tous ses composés qui confèrent à l’ail toutes ses propriétés thérapeutiques et cosmétiques. En effet, il est réputé pour accélérer la pousse des cheveux.

 

Ail2                                     Ail                                       Thoum

 

*-*-*-* On peut utiliser l’ail en macérât huileux afin de faciliter la pousse des cheveux.

En massage doux du cuir chevelu, le macérât huileux d’ail à la faculté, entre autres, de stimulé la circulation sanguine.

 

Huile d ail yamaniya                      Zayt ethoum

 

Une véritable panacée

 

L’ail, tonique, antiseptique, anti-inflammatoire, antifongique, bactéricide, diurétique, stimulant général, antiarthritique, fébrifuge, antiagrégant plaquettaire … est conseillé dans les cas suivants :

 

  • Excès de cholestérol.
  • Hypertension artérielle.
  • Maladies infectieuses, dont la grippe.
  • Diabète.
  • Diarrhées.
  • Affections respiratoires ou pulmonaires.
  • Fatigue cardiaque
  • Mauvaise circulation, varices, hémorroïdes.
  • Rhumatismes.
  • Problèmes urinaires.
  • Corps aux pieds.
  • Verrues.

 

Les précautions !!!!!!!

 

L’ail en quantité importante est déconseillé aux femmes allaitantes car il donne un goût prononcé au lait qui risque de déplaire au bébé.

L’ail peut modifier la glycémie, les personnes diabétiques doivent en tenir compte.

Attention si vous avez l’estomac fragile, évitez de dépasser 1 à 2 gousses d’ail cru par jour.

 

L’Eczéma

L’Eczéma se divise en deux catégories : l’eczéma allergique de contact (la cause est alors externe) et la dermatite atopique, plus étendue et déclenchée par des facteurs internes. Ces deux eczémas entraînent des lésions et une sécheresse extrême de la peau, avec des démangeaisons parfois insupportables. 

L’Eczéma de contact, qui se localise au lieu de contact entre la peau et l’allergène (le facteur qui déclenche l’allergie) peut apparaître à n’importe quel âge. Ce sont ces rougeurs sous le bracelet de montre ou sur le visage après application d’un cosmétique, ou bien sur les mains. Lorsque le facteur déclenchant est facile à déterminer (boucles d’oreilles, bagues, montre, etc.), il suffit de le supprimer. En revanche, si l’eczéma apparaît sur les mains qui sont en contact avec beaucoup de substances différentes, c’est plus difficile. 

La dermatite atopique, plus ennuyeuse, touche surtout les enfants et se déclare le plus souvent dans la première année du nourrisson. Elle se manifeste sur les joues, le front, derrière les oreilles, puis aux plis de flexion des jambes et des bras… La plupart du temps, le problème disparaît soit vers 3 ans, soit à la puberté. En attendant, il faut prendre tout particulièrement soin de la peau de vos enfants. Vous devez veiller à l’hydrater un maximum. 

Il existe plusieurs plantes qui peuvent vous aidez à combattre l’eczéma. On peut notamment citer :

-        L’Aloe vera : Massage. Appliquez du gel d’aloe vera pour activer la cicatrisation. 

-        La Camomille romaine ou allemande : Préparez-vous une huile, apaisante. Mettre une dizaine de têtes de camomille dans ½ litre d’huile d’olive ; faites chauffer au bain-marie puis laissez macérer, toujours au bain-marie, pendant 2 heures. En été, vous pouvez aussi faire une macération au soleil. Dans de cas, mettez votre flacon d’huile d’olive au soleil et tournez-le d’1/4 de tour chaque jour. Attendez 20 jours avant de filtrer. Passez cette huile sur la peau abîmée et les endroits qui démangent, tout en douceur et laissez pénétrer. 

-        La Sauge : Décoction de feuilles. Laissez bouillir une poignée de feuilles sèches dans ½ litre d’eau pendant 5 minutes. Laissez macérer 5 minutes encore, puis filtrez. Utilisez cette décoction en compresses, localement, pour apaiser les démangeaisons et accélérer la cicatrisation.

Le beurre de Karité pur non raffiné

Comment est obtenu le beurre de Karité ?

Cela commence par la cueillette ou plutôt le ramassage  du fruit qui se fait  au sol puisque les fruits toujours sur l’arbre ne sont pas assez mûrs. Ensuite on sépare la chaire de la noix, c’est le dépulpage. On fait ensuite bouillir les noix de karité, puis on les laisse sécher au soleil. Une fois séchés, on enlève la coque des noix afin de récupérer les amandes qui se trouvent à l’intérieur. Les amandes sont ensuite grillées, puis broyées au moulin. La poudre d’amande de karité ainsi obtenu est mélangée à de l’eau. Les femmes de la coopérative malaxent la pâte de karité jusqu'à un changement de couleur, on passe alors du jaune au blanc ivoire. L’huile ainsi obtenue est bouillie. Une fois à température ambiante, l’huile donne le beurre de karité.

Fruit du Karité

A quoi reconnaît-on un beurre de karité pur non raffiné ?

- A sa couleur blanc ivoire.
- A son odeur caractéristique qui disparaît 5 minutes après application.
- A sa texture solide mais onctueuse qui pénètre facilement la peau pour l’adoucir instantanément.

 

Le beurre de karité inodore et de couleur blanche est le signe d’un beurre de karité transformé ou extrait par voie chimique. Après raffinage les bienfaits naturels du karité sont réduits de 50 à 80%, voire détruits.

Les propriétés du beurre de karité : 

Le beurre de karité possède des vertus régénératrices et réparatrices  grâce aux différentes vitamines qu’il renferme naturellement. Il est recommandé pour l’hydratation de la peau, ça cicatrisation et son élasticité. Il agit également comme un protecteur solaire. Il retarde la formation des rides du visage mais aussi des vergetures et crevasses (pour la femme enceinte ou qui allaitent). Il convient aux peaux allergiques et à problèmes (eczéma, psoriasis, acné).Le beurre de Karité protège également les cheveux, il est également efficace contre les problèmes de cuir chevelu, démangeaisons et pellicules.

Conseils & astuces: 

- Afin d’obtenir une texture crème grasse, bien faire fondre le beurre dans le creux de la main avant application sur votre peau ou vos cheveux.
- Mettre une cuillère à soupe dans votre bain chaud, un film protecteur se déposera sur votre peau pour une protection et un bien-être garanti.
- Le beurre de karité peut se conserver très longtemps. Vous pouvez le conserver à l'abri de la chaleur, de l'humidité et de la lumière, vous pouvez aussi le mettre au réfrigérateur en cas de forte chaleur pour qu'il ne fonde pas.
- Eviter le contact avec les yeux.

Qu’est-ce qu’un macérât huileux

Huiles macerat yamaniya

Les macéras huileux sont préparés depuis l'antiquité aussi bien pour un usage externe qu’alimentaire.

L’appellation de macérât huileux peut êtres trompeuse, puisqu’il ne s’agit en aucun cas de dérivé d’huile ou encore d’huile végétale de piètre qualité. Bien au contraire, le macérât huileux est une technique qui consiste à laisser macérer longuement – plusieurs semaines parfois – dans une huile végétale « neutre », des plantes.

Les principes actifs des plantes sont ainsi mélangés à ceux de l’huile choisie afin de donner un produit riche en éléments bénéfiques. La préparation est ensuite filtrée pour ne conserver que l’huile enrichie des principes actifs de la plante.

Le macérât huileux est le plus souvent produit à partir d’une plante ne pouvant pas produire d’huile par pression. C’est le cas de nombreuses plantes dont l’huile offre  pourtant des bénéfices certains.

Deux méthodes de macération existent : la macération à chaud et celle à froid qui permet de préserver les principes actifs de la plante.                                              

Le miel et ces vertus

Formidable prouesses naturelles, les produits élaborés par les abeilles sont utilisés depuis la nuit des temps par les hommes.


Le célèbre papyrus d’Ebers l'un des plus anciens traités médicaux décrit, plusieurs siècles avant J-C, que le miel soulage l’estomac, rétablit les fonctions urinaires, cicatrise les blessures, et soigne les maladies des yeux. Composé de sucres simples facilement assimilables, le miel est riche en sels minéraux (Magnésium, calcium, potassium, fer,…)  Ebers papyrus miel

Mais aussi un manuscrit de la Materia Medica de Dioscorides : "préparation médicinale à partir du miel"

Abeille dioscoride materia medica miel

Selon l'origine florale du nectar butiné par l'abeille, le miel acquiert des saveurs, des couleurs, des textures mais aussi des vertus différentes.

A titre d'exemple, le miel d'eucalyptus à des proprietés antiseptique des voies respiratoires et urinaires, le miel d'Acacia est un régulateur intestinal doux, utilisable aussi chez le nourisson et le jeune enfant, et bien d'autres miels aux multiples vertus. Il faut savoir que tout les miels on des propriétés antibacterienne, antiseptique et cicatrisante.

S’il est vrai qu’ils existent de nombreuses variétés de miel, ceux du Yémen ont une renommée particulière et notamment le miel de jujubier de Wadi Do’an dans la vallée de l’ Hadhramaout.

Do an

La vallée de Wadi Do'an dans l'Hdhramawt (Yémen)





Pourquoi le miel cristallise-t-il ?

Au moment où les miels sont produits par les abeilles, ils sont tous liquides.  Avec le temps, des cristaux s’y développent ce qui modifie sa texture liquide vers des stades crémeux, granuleux ou même visqueux. Cette cristallisation est un processus parfaitement naturel qui se produit, à plus ou moins long terme, pour tous les miels.

Ce phénomène n’est pas une altération du miel, mais plutôt le signe de son évolution. Cette tendance à granuler provient, entre autres, de la présence de pollen, de la proportion glucose/lévulose, de la teneur en eau et de la température de stockage.

Il est possible de liquéfier un miel en le plaçant au bain-marie en prenant bien soin de ne pas dépasser les 40°C, température à partir de laquelle le miel commence à perdre ses propriétés. Un miel trop chauffé, au delà des 40°C, perdra la plupart de ses qualités, sa couleur va foncer, il va devenir très fluide.

 

A ne pas oublier lorsque l’on déguste du miel !! 

Une cuillérée à thé de miel :

- provient de 499 voyages d’abeilles
- demande la visite de 49 900 fleurs
- nécessite 760 km de vol
- exige 3 jours de maturation
- requiert le travail d’une vie entière de 1.25 butineuse

La grenade

Histoire :

Avec la datte, la figue, l’olive et le raisin, la grenade (Punica granatum) est l’un des premiers fruits à être utilisé dans la  cuisine du Moyen-Orient, il y a environ 5 000 ou 6 000 ans. Grâce à la résistance de son écorce, qui en fait un fruit de longue conservation et peu susceptible d’être abîmé durant le transport, la grenade a constitué, très tôt dans l’histoire, un des aliments de base des voyageurs et des caravaniers. Sa pulpe gorgée d’eau et légèrement acidulée permettait d’étancher la soif durant les longues traversées du désert. Ses pépins se sont donc rapidement disséminés vers l’Est (Afghanistan, Inde, Chine) et vers l’ouest (Égypte).

Les Maures l’introduiront en Espagne où, sous leur influence, elle donnera son nom à la ville de Grenade. En Mésopotamie, elle est le symbole de la fertilité, du fait de ses nombreux arilles.

Ce fruit du grenadier qui renfermant de multiples pépins est riche en vitamines, en sels minéraux et en oligo-éléments ainsi qu’en poly phénols. La grenade est le fruit dont la teneur en antioxydants est le plus élevé : plus élevé par exemple que le thé vert qui est pourtant une référence en matière d'antioxydants… qui permettent notamment de réduire le risque de maladie cardio-vasculaire, d’hypertension ou encore d’infarctus ! La grenade est également connue pour améliorer la circulation sanguine et diminuer le mauvais cholestérol. C’est donc un fruit à consommer sans modération.

De nombreuses études médicales ont également permis de mettre en lumière les vertus puissantes du fruit en matière de lutte contre les cancers. En effet, celles-ci montrent  que chez les patients atteints de cancer de la prostate, les cellules cancéreuses diminuaient et que la résistance des lipides à l'oxydation augmentait. Tout cela grâce à l'absorption d'une tasse quotidienne de jus de grenade.

Enfin, la poudre de peau grenade est aussi reconnue pour apaiser les problèmes digestifs. Les effets combinés des flavonoïdes, des tannins et des fibres contenus dans la grenade, en font un complexe parfait pour le système digestif grâce notamment à leur action antibactérienne, antivirale et anti-inflammatoire. Elle est donc indispensable contre les diarrhées, les digestions difficiles, les ballonnements…

Les usages médicinaux :

 

Ulcère :

Mélanger 125g de poudre de peau de grenade à 125g de miel pur, prendre une cuillère à café le matin a jeun (30min avant le petit déjeuner) et le soir au coucher.


Diarrhée:
La peau du fruit est précieuse dans le traitement de la diarrhée :

Faire bouillir dans environ 250 ml d’eau  20g de peau de grenade, 3g de clous de girofle ou de cannelle. Après refroidissement, boire 30 à 40ml du liquide trois fois par jour pendant quelques jours.

Enrouement ou une perte de la voix :
Faire bouillir 20g de la peau et 2 à 3g d'alun dans 250 ml d’eau. Utilisez le liquide pour se gargariser.

 

Hyperacidité :
La peau du fruit doit être séché et moulu. Prendre des doses de 5 à 10g, deux ou trois fois par jour dans de l'eau.

 

Saignement hémorroïdes :

Prenez environ 10g de peau de grenade et faire bouillir dans environ 250 ml d’eau. Sucrer avec du miel et boire le matin et le soir.

La nigelle

Historique :

 

La nigelle (Nigella Sativa) est une plante de la famille des renonculacées, renfermant des graines noires aux milles et une vertu. Cette plante est originaire du sud-ouest de l’Asie. Sa répartition s'étend des régions méditerranéennes au Proche-Orient.

 Fleur de nigelle

Elle fut déjà utiliser à l’époque Babylonienne comme épice, puis par les égyptiens pour ses propriétés médicinales. Une fiole d’huile de nigelle à d’ailleurs été trouvée dans le tombeau du pharaon Toutankhamon.

 

La nigelle fait partie des nombreuses plantes qu’Hippocrate utilisa dans ses préparations. De nombreuses utilisations de la nigelle sont aussi mentionner dans le « Kitab Al qânun fi Al-Tibb (Canon) d’Ibn Sina (Avicenne).

 

En islam, le prophète  Mohamed (saw) a dit : « Soignez-vous en utilisant la graine de nigelle, c’est un remède contre tous les maux à l'exception de la mort ».

 Graines de nigelle

Composition :

La graine de nigelle renferme plus d’une centaine d’éléments bénéfiques et notamment certains acides gras essentiels entrant dans la composition des lipides indispensables à l’hydratation cutanée. Cette graine renferme également une multitude de  minéraux et de vitamines bénéfiques. Sa composition singulière lui confère des propriétés permettant de lutter notamment contre le vieillissement, l’irritation et démangeaison de la peau, mais aussi de la purifier, l’assouplir et la nourrir.

 

De nos jours, la nigelle est à la fois utiliser en usage culinaire (sur le pain) et en médecine traditionnelle.

 

Les différentes appellations de la graine de nigelle selon les pays :

  • Tunisie = kamoun asswad (cumin noir)
  • Algérie  = al-sânoudj
  • Egypte  = habat al-baraka (la graine bénie)
  • Libye  al-kamoun
  • Yémen = al-qahta
  • Iran = al-shounîz

Utilisations :

Maux de tête : L’huile de nigelle appliquée en massage (tempes et la nuque) élimine les maux de tête non accompagnés de fièvre. L’inhalation, plusieurs fois par jour, de quelques graines de nigelle pilées dans un torchon lutte également contre les maux de tête.

Otites : L’huile de nigelle est également préconisée dans les cas d’otites ou il est conseillé de mettre quelques gouttes de nigelle dans l’oreille.

Maux de ventre : L’huile de nigelle est un remède contre les maux d’estomac, d’intestins et les ulcères. Mais aussi contre les nausées, les vomissements et les diarrhées.

Produit cosmétique : Enfin, l’huile de nigelle est utilisée comme produit cosmétique pour traiter la chute des cheveux. Pour cela, masser le cuir chevelu avec de l’huile de nigelle après lavage et séchage, et cela pendant une semaine. 

Le Costus Marin

Le costus décrit dans la Sunna est une plante originaire d’Inde, et particulièrement du Cachemire et de Chine. Les commerçants arabes l’on importé par la mer, d'où son nom de Costus marin.

Avicenne (Abou Ali Al-Houssein Ibn Abdoullah Ibn Sina) a rapporté de Discorides (savant grec) que le costus englobe trois types; le premier est le costus arabe ou maritime. Le second est le costus indien qui est noir, léger, dur et moins aromatique. Quant au dernier, il est lourd ressemblant au bois de buis. Son odeur est embaumée; il s'agit du Costus El-Chami.

Ce sont les écorces des racines qui sont utilisés en médecine.

Le costus est l'un des meilleurs médicaments et n'a aucun effet secondaire. Il est très utile pour les problèmes liés aux ovaires et à l'absence des menstrues. Il est également utilisé pour les problèmes de diabète, il stimule le pancréas et diminue le taux de glycémie dans le sang. Enfin le costus marin est également utilisé dans la tradition musulmane pour traiter les maladies occultes.

Utilisations externe :

 -  Pommade pour tous types de massages : mélanger le costus à de l'huile d'olive et laisser macérer pendant 15 jours en mélangeant la bouteille quotidiennement.

 - Compresse pour tous type de brûlures, blessures: mélanger avec de l'eau et du miel et laisser fermenter.

 - Lutter contre les champignons et bactéries de la peau : prendre un bain avec de l'eau mélangé à du costus

  

Utilisations interne :

- Maladies de l'appareil respiratoire, asthme, tuberculose, inflammation de la gorge, fièvre : Inspirer une quantité de costus moulu.

- Traitement des fusions du caillot, règles douloureuse, problemes de fécondation, douleurs après l’accouchement, maladies urinaires, maladies des reins, le foie, etc... : Boire le costus avec de l'eau.

- Maladies occultes : Mélanger le costus à de l'huile d'olive coranisée, et le mettre dans le nez à l’aide d’un spray nasal.

 

Contrindications :

Ne pas administrer aux femmes enceintes ou allaitantes ainsi qu’aux très jeunes enfants.

L’hibiscus et les vertus de ses fleurs

Le jus d’hibiscus, obtenu après infusion des fleurs d’hibiscus a une forte teneur en calcium, vitamine C, niacine, riboflavine et fer.

Fleur d hibiscus

Utilisation interne :

L’infusion de fleurs d’hibiscus à des vertus anti-inflammatoires (gorge irrité, etc …) mais également hypotensives.

Préparation: faites infuser 3 ou 4 fleurs séchées d’hibiscus par tasse pendant 4 à 10 minutes. La préparation peut se boire chaude, on peu également la laisser refroidir.

 

Utilisation externe :

La fleur d’hibiscus est notamment utilisée pour le soin de la peau et des cheveux.

On utilise quelques fleurs séchées que l’on mélange à de l’eau pour obtenir un masque capillaire.

Ce mélange à appliquer pendant le lavage permet de :

             - réduire les pellicules

             - d’hydrater le cuir chevelu, le nourrir et le renforcer.

 

Contre-indications :

En cas de maladies cardiaques graves limiter l'usage.

Interactions possibles avec la prise de médicaments contre l'hypertension, demandez conseil à votre pharmacien ou médecin.

Loofa naturel

Le loofa ou luffa est un fruit (curcubitacea) à la forme d’une grande courgette. Il se compose intérieurement d’un réseau dense de fibres qui forment une sorte d’éponge végétale que l’on utilise pour le soin et l’exfoliation de la peau.

Le fruit loofah

Le loofa doit être humidifié pour devenir plus souple et doit être utilisé avec un savon.

Ses bienfaits :

 -          Stimuler la circulation sanguine

-          Exfolie en douceur la peau et donc adoucit la peau

-          Elimine les peaux mortes

-          préparer votre peau à l’épilation

-          Augmente la pénétration de vos soins cosmétiques

 Loofa

Entretien du loofa :

Apres utilisation, le loofa doit être rincé et séché correctement.

La feuille de Séné

Effets :

Les feuilles de  Séné sont un laxatif naturel, souvent utilisé dans le traitement de la constipation occasionnelle. Les feuilles de séné agissent après 6 à 10h. Elles sont également très efficaces contre la sorcellerie mangée (provoque une diarrhée aigue).

Son utilisation :

Contre la constipation et pour purger l’intestin soit :

- Versez 15 cl d’eau chaude (non bouillante) sur une cuillère à café de feuilles de séné. Laissez infuser 10 mn puis filtrer.

- On peut également préparer une macération à l’eau froide que l’on laisse macérer de  10 à 12 h.

En boire matin et soir une tasse d’infusion ou de macération fraîchement préparée.

 

Contre-indications :

Il ne doit pas être utilisé de manière prolongée ni administré aux jeunes enfants. Il est déconseillé en cas d’hémorroïdes, de suspicions d’occlusion intestinale et pendant la grossesse et l’allaitement.

Oliban

Oliban ou en arabe loubane :

L’Oliban est récolté sur un petit arbre mâle portant le nom de Boswellia Carterii (Yémen/Somalie). Il existe d'autres arbres tel que le Boswellia sacra (Oman) ou le Boswellia serrata (Inde) et enfin le Boswellia papyrifera (Erythrée)
La sève, qui s’écoule des incisions faites sur l’écorce du tronc, donne au bout de plusieurs jours de petites gouttes séchées.

Encens boswellia carterii oliban

On dit que la meilleure résine est recueillie en automne, à la suite d’incisions pratiquées pendant l’été. C’est ce qu’on appelle l’encens blanc par opposition à l’encens roux, recueilli au printemps après des incisions hivernales.

Encens oliban

- Brulé il encense vos maisons de son délicieux parfum et purifie l'air.
- Mâcher, il nettoie les dents, régule le rythme cardiaque, soulage des maux de ventres et ulcères et facilite la digestion après les repas.
- Macérer dans de l’eau toute une nuit (puis on filtre) et on le boit a jeun, il renforce la mémoire.

Le henné du Yémen

Le henné, poudre issue des feuilles de l’arbuste épineux Lawsonia inermis renferme divers propriétés autant médicinales que cosmétiques.

Le henné est répandu dans le monde arabo-musulman et en Inde pour les tatouages des mains et des pieds (en particulier pour la mariée) mais aussi coloration des cheveux, il est aussi utiliser en maroquinerie pour la teinte des cuirs et des peaux ...

Tatouage au henne

Le henné possède bien d’autres vertus…

Il est célèbre pour ses propriétés cosmétiques :

Il gomme et adoucit la peau en lui donnant une légère teinte dorée.
Astringent, il resserre les pores et unifie le teint, hydrate, lisse et adoucit la peau.

Il posssede également des propriétés médicinales :

Il est réputé soigner les ongles malades et tuer les poux (usage externe uniquement).
La feuille réduite en poudre (pilée et tamisée) a des effets antimicrobiens, antifongiques, bactériostatiques et antispasmodiques.

 

Nous vous informons que la boutique fermera ses portes du 21 Juin au  11 Août 2017

Merci de votre compréhension.